Texte alternatif

    Le PKM était à Porquerolles les 9 et 10 juin 2018

    Ce fut les 9 et 10 juin 2018


    Ce week-end, dix adhérents du pkm sont partis à Porquerolles, encadrés par deux jeunes moniteurs en devenir du club : Pierre et Juliette.

    Après un départ matinal du club (7h15) et trois heures de route, nous voilà arrivés en bout de la presqu’île de Giens, au camping de la Tour Fondue. Le temps juste de réserver l’emplacement du soir que nous sautons dans nos kayaks. Un petit briefing sur la navigation du jour et nous sommes partis, direction d’abord l’île du Ribaudon où nous nous arrêtons pour manger puis la plage de l’Almanarre. Le soleil tape fort, la crème solaire est de mise !
    Chacun profite du moindre caillou à raser, du moindre trou dans la côte à explorer. La navigation se fait au rythme des conseils et anecdotes d’Alain, ancien du coin. Quelques heures plus tard, nous arrivons à destination. C’est l’heure de la pause baignade et gâteaux de Sylvette (qu’est-ce qu’on est chouchouté !)
    Le vent se lève et avec lui une belle houle de sud-ouest. Pierre décide de nous faire remonter au large pour ensuite tracer une ligne au portant jusqu’à l’arrivée (déformation de surfskieur ?). Avec des pointes à 15,4 km/h au surf (en kmer !), certains regrettent de ne pas avoir pris leur surfski sur la remorque.
    Retour camping, un apéro sur ponton au soleil s’impose avant le resto ! Tout le monde a bien mangé, bien bu, un dernier briefing pour la journée du lendemain et dodo !

    Dimanche matin, 9h sur l’eau, le soleil s’est caché et trois gouttes tentent de nous réveiller.
    Nous partons vers l’île de Porquerolles par la Pointe Sainte-Anne. À un tiers du tour de l’île, nous décidons de faire demi-tour sur l’autre côte et cherchons un coin sympa pour manger. Nous trouvons une petite crique et le soleil arrive comme pour nous donner le signal de nous arrêter. Après le déjeuner/baignade/gâteaux, nous poussons jusqu’au port de Porquerolles avant de retourner à la Tour Fondue et reprendre la route de Palavas. Ça plaisante et chante « joyeux anniversaire » à la VHF à Pierre qui fête ses 19 ans ce jour-là. Certains moniteurs d’1m90 n’hésitent pas à mettre à l’eau les moniteurs de moins d’1m60 qui n’ont d’autre choix que d’esquimauter.

    Un beau week-end en perspective, sublimé par le beau temps, la bonne humeur de chacun et les gâteaux de nos adhérents !