Texte alternatif

Samedi 20 mai ce fut une grande première : le DéfiLez

A la reconquête du Lez...


Kayaks sit-on-top, kayaks de mer, kayak de course en ligne, surfski et stand up paddle tous sont partis au pied de la mairie de Montpellier sur le Lez, rejoindre la Grande bleue à Palavas…

L’organisation avait coché les bonnes cases sur la fiche « comment organiser le défiLez » : soleil, vent du Nord léger (parfait, pour descendre plein Sud) ; macaronade, vins du Languedoc et zézette de Sète de derrière les fagots pour l’arrivée sur la plage de la mairie de Palavas.

 

Des portages tout au long du parcours, pour passer les obstacles mais aussi pour mieux se restaurer, comme à Lattes.
Des participant, non pardon, des compétiteurs affûtés près à en découdre : marins d’eau douce, pirates chevelus, Schtroumpfs joyeux tous partirent l’âme vagabonde et légère.


Le fleuve - oui le Lez est un fleuve puisqu’il se lie avec la Méditerranée à Palavas - d’humeur badine se laissa envahir sans problème, pagaies, rames ne laissant guère de cicatrices sur ses ondes magnanimes…

La journée fut superbe, agréable. Repus mais heureux, fourbus mais joyeux, tous - participants, bénévoles, organisateurs - ont hâte de renouveler l’expérience. Le Défilez 2017 s’achève, vivement le Défilez 2018…